Mon parcours Yoga

   A l’âge de 13 ans, quand on me demandait quel métier je souhaitais faire ma réponse était : « je me verrais bien enseigner le yoga ». Je me rappelle de ma mère qui plaisantait et me disait à juste titre qu’il serait peut-être intéressant, dans un premier temps, d’essayer. Sans savoir pourquoi, cette attirance a toujours était là et plusieurs années plus tard, fin 2013, j’ai commencé mon premier cours de yoga. Depuis je n’ai jamais arrêté de pratiquer. Le yoga est devenu mon art de vivre. Je le vis au quotidien, cohabitant, du mieux que je peux, avec la nature, avec le reste du vivant. En essayant de « marcher mes pensées », et de continuer à expérimenter, à étudier.

Venant d’une naissance triple, j’ai longtemps questionné la particularité, la singularité, la place, le « qui suis-je ? ». Ces questionnements m’ont amené à trouver différents outils pour déconstruire pas à pas ce qui jusque là n’était qu’une construction sociale, intellectuelle. Ces outils me permettent de porter une attention particulière à la façon dont je vis mon corps et gère mes émotions. En les prenant avec moi, je m’offre la possibilité d’entrer autrement en relation avec moi-même et avec le monde qui m’entoure, en toute simplicité et dans la Joie. Mon grand-père et ma mère m’ont offert un enseignement des plus précieux : va où la Joie te mène pour observer avec conscience, pour comprendre « qu’il n’y a rien à faire ». Ce n’est pas un état de passivité, au contraire, c’est peut-être la plus « active » de nos attitudes, allez « avec », et non « contre » le corps et les sentiments. Il y a une beauté dans l’acceptation de ce qui est.

Femme faisant du Yoga face au soleil

Avant d’enseigner le yoga, j’ai travaillé en tant qu’animatrice dans le milieu du social et notamment avec des adultes en souffrance psychique. Je pratiquais déjà quotidiennement le yoga et j’ai pris plaisir à transmettre quelques pratiques aux personnes que j’ai accompagnées. Cela donnait du sens à l’accompagnement. Ainsi, l’envie de transmettre à grandi. J’ai réalisé que si je souhaitais transmettre un enseignement comme le yoga pour toutes personnes et pour celles en institution, il était nécessaire que j’en sorte. C’est ce que j’ai fait, en 2017, et que j’ai ainsi commencé mon apprentissage.

– 2017-2021 : Formation de 4 années en Hatha Yoga : enseignement de Yoga Ancestral & Intégral (Toumo, Kriyas Himalayens, Pranayamas, Méditation tantrique…), sous l’oeil bienveillant de Philippe Djoharikian.

C’est un enseignement porté par de nombreux intervenants tels que : Michèle Lefèvre, Maurice Daubard, Rodolphe Milliat, Driss Benzouine, Walter Thirak Ruta…etc.

– 2018 : Obtention d’un diplôme de massage ayurvédique « l’abhyanga » avec l’institut de formation Myrthéa. Je masse depuis plus de six ans, de manière intuitive. Je continue de me former au quotidien, là, où ma curiosité me mène.

– 2020 : Formation de 3 mois à l’Okido Yoga avec John Hulshof. L’Okido Yoga est un amalgame des enseignements théoriques et pratiques de Yoga Indien classique, de la philisophie Taoïste basée sur le principe du Yin et du Yang, des arts martiaux ainsi que des médecines occidentales et orientales.

Laissons notre corps se mouvoir en toute liberté, entendons son appel du fond de nos entrailles et tentons d’être fluide avec l’existence, de sentir notre souplesse intérieure, celle qui nous amène la souplesse extérieure, et vice et versa.

« Laissez l’inconnu vous inspirer sur le chemin. A la découverte de soi, il y a autant de chemins, que de voyageurs : chaque situation est unique. Il n’existe pas de recette universelle. Chacun est responsable de trouver sa voie et le but ultime de sa vie. Vous seul pouvez trouver ce dont vous avez besoin et ce qui est bon pour vous. Nulle autre que vous n’a autant d’intérêt à ce que vous êtes, ni même la sensibilité pour le comprendre. Personne d’autre n’a la capacité de percevoir vos besoins, vos frontières et vos limites. C’est à vous de développer votre force intérieure et de vous libérer pour découvrir et vivre votre individualité. »